Voyage 2018 « GDANSK »

du 19 au 26 mai 2018

Samedi 19 mai 2018 : Attendus à l’aéroport de Gdańsk (après une escale mouvementée à celui de Varsovie) par notre guide Lukasz, le car nous emmène à l’hôtel Number One, où nous prenons possession de nos chambres. Puis Lucasz nous réunit pour nous faire une rapide présentation de Gdansk et du programme de notre séjour. Ensuite promenade à pied le long de la marina pour nous rendre au restaurant pour notre premier dîner.

Dimanche 20 mai 2018 : Cette journée est consacrée à la visite pédestre de la ville historique de Gdańsk,  commentée par Małgorzata, guide locale francophone passionnante. Traversant le Pont Vert, puis passant sous les arches de la Porte Verte (Brama Zielona) nous déambulons dans la rue Dluga (Ulica Długa). Nous pouvons admirer les maisons typiques qui la bordent, la fontaine Neptune (Fontanna Neptuna), la cour d’Artus (Dwór Artusa), la Porte dorée, le Musée de l’Ambre ou la porte d’Or (Brama Złota). Après la visite de la maison Uphagen (Dom Uphagena) et de l’Hôtel de Ville (Ratusz Głównego Miasta), nous déjeunons. Puis notre périple se termine par l’Eglise Notre-Dame et la grue portuaire (Żuraw).  Un temps libre nous permet alors de nous promener et beaucoup d’entre nous iront dans la rue Mariacka (Ulica Mariacka), célèbre pour ses boutiques d’objets en ambre, puisqu’elle en est la capitale mondiale. La journée se termine par un dîner dans la vieille ville.

 Lundi 21 mai 2018 : Le car nous emmène pour visiter la Basilique d’Ollwa (Bazylika de archikatedralna w Oliwie ) et y écouter un magnifique concert d’orgue. Puis en route pour Gdynia et la mer Baltique. Là, promenade le long du quai pour voir le Dar Pomorza (ancien bateau-école devenu musée) et le  Błyskawica.  Après le déjeuner nous partons pour Sopot, station balnéaire. Une balade sur la jetée de 500 mètres nous permet d’apprécier la mer Baltique, bleue sous un soleil magnifique, et de nous promener dans la station avant de regagner Gdańsk et d’y dîner.

Mardi 22 mai 2018 : La journée commence à une soixantaine de kilomètres de Gdańsk au Château teutonique de Malbork, immense château en briques. Nous y retrouvons avec plaisir Małgorzata qui nous accompagne toute la matinée et nous parle, avec passion, de la vie du château au cours des siècles. Après le déjeuner, pris sur place,  nous partons pour le Centre d’Education et de Promotion Régionale de Szymbark. (Centrum Edukacji i Promocji  Regionu) . Consacré à la préservation de la culture kachoube, il est aussi un lieu de rappel de l’Histoire récente de la Pologne. Nous essayons tous de marcher dans « la maison à l’envers ». La journée se termine sur place après une dégustation de bières et le dîner.

Mercredi 23 mai 2018 : Nous partons en bateau pour une croisière vers Westerplatte. Après avoir navigué sur les canaux à travers les chantiers navals, au bout de trois quarts d’heure nous arrivons au bout de cette presqu’ile, lieu hautement historique puisque c’est là que commença la Deuxième Guerre Mondiale le 1° septembre 1939. Après une visite très rapide du site nous rentrons par bateau pour déjeuner au bord de la rivière Motława, à proximité du Musée de la Deuxième Guerre Mondiale que nous visitons l’après-midi avec Katarzyna, notre guide francophone.

Jeudi 24 mai 2018 : Départ de bonne heure pour Toruń, cité médiévale au bord de la Vistule, où naquit Copernic et surtout connue pour son pain d’épice (Pierniki). A l’arrivée nous effectuons une visite commentée de la vieille ville, qui se termine après le déjeuner par la vue des ruines d’un château teutonique. Puis temps libre avant de se retrouver au Musée du Pain d’épice où nous pourrons fabriquer chacun un pain d’épice et le rapporter. La journée se termine par un dîner à notre hôtel.

Vendredi 25 mai 2018 : Le car nous emmène au chantier naval de Gdańsk et au monument Solidarność. Nous visitons le Centre Européen de Solidarność. (CES) en compagnie de notre guide Katarzyna. La visite est d’autant passionnante qu’elle vivait à Gdańsk au moment des événements et qu’elle a su nous communiquer son ressenti de l’époque. Après un déjeuner sur place, nous avons temps libre pour nos achats ou nos promenades avant un dernier dîner collectif.

Samedi 26 mai 2018 : La matinée est libre. Nous pouvons ainsi nous promener et apprécier une dernière fois les diverses richesses de Gdańsk. Dans l’après-midi Lucasz nous accompagne à l’aéroport. Sa présence s’est révélée une fois de plus très précieuse pour gérer les problèmes de l’avion du retour. Nous arrivons tard à Roissy-CDG,  tous enchantés de cette superbe semaine.

Françoise GOCZKOWSKI

                                                                                    Crédit Photos : Corinne & André DEMBSKI
cropped-logo_512.jpg

Sortie à MONTMARTRE

12 Mai 2018

Le samedi 12 mai 2018 nous retrouvons notre guide, Serge LACAZOTE, en haut du funiculaire de Montmartre pour une visite du quartier.

La visite commence à l’esplanade de la Basilique du Sacré-Cœur par une vue magnifique sur Paris. Le guide nous présente les principaux grands monuments de la capitale.

Nous ne visitons pas la basilique du Sacré-Cœur mais l’Eglise Saint-Pierre. Construite en 1134, de style roman et gothique, elle est classée Monument Historique depuis 1923.

Puis nous nous dirigeons vers la Place du Tertre célèbre pour ses peintres.  Très touristique elle est entourée de nombreux restaurants et brasseries.

Le quartier est fait de petites rues avec des escaliers, des restaurants, il y avait même un hôpital psychiatrique.  Tout au long de notre promenade notre guide nous parle avec passion de la vie de Montmartre au 19° siècle et de l’histoire de la Commune.

Nous passons devant  le Clos Montmartre (la vigne de Montmartre),  le mythique cabaret  Au Lapin Agile, la Maison Rose qui doit sa renommée aux tableaux d’Utrillo et arrivons place M. Aymé avec le Passe-muraille, statue dans le mur réalisée par Jean Marais. A proximité se trouve l’avenue Junot avec ses belles demeures, la maison de Francisque Poulbot et la superbe impasse Léandre avec ses maisons de style anglais. Puis nous passons devant la maison où a habité Dalida, le restaurant du Moulin de la Galette, la cité d’artistes le Bateau-lavoir avant de finir notre visite devant le cabaret parisien du Moulin-Rouge.

Notre matinée se termine par un déjeuner pris au restaurant du Chat noir.

Françoise GOCZKOWSKI

                                         

Crédit Photos : Françoise GOCZKOWSKI

cropped-logo_512.jpg

Ministère des Finances – BERCY

14 février 2018

Le mercredi 14 février 2018 nous nous sommes retrouvés à une vingtaine devant le 139 rue de Bercy à Paris en vue de la visite d’un lieu au départ très mythique pour la majorité d’entre nous : le Ministère des Finances.

C’est François Mitterrand qui décida de transférer le ministère du Palais du Louvre en ce lieu de Bercy.

Cette visite fut présentée par un agent du service de communication du Ministère.

Elle commença par l’observation de la maquette, située dans le hall Pierre Bérégovoy, permettant de voir la complexité sa construction les deux principales arche (de 70 mètres) s, bâtiments (Colbert, Vauban, Necker, Sully, Necker), l’hôtel des ministres, passerelles, cours…Et avec quelques données : 42 kilomètres de couloirs, 6000 agents, le transport du courrier dans les services par petits wagons (que nous n’avons pas pu voir), lieux de vie pour le personnel,..

Le sol de ce hall est constitué d’un mélange de carreaux de marbre de couleurs différentes (« le Grand Ruban »). Au mur se trouvent quatre grands tableaux d’artistes contemporains (dans le cadre réglementaire du 1% artistique).

Notre visite se poursuivit, à l’extérieur, avec la vue de la porte d’honneur, en bronze, et vue sur les douves. C’est par là que rentrent les personnalités importantes.

Puis nous avons admiré la galerie d’honneur (au 7° étage), le grand salon Michel Debré, une salle à manger, une salle de réunions, la salle des commissions, une salle avec les portraits de tous les ministres ayant exercé. L’ensemble de toutes ces pièces présentent un caractère très sobre. Enfin, après avoir traversé la cour d’honneur Robert Schuman, la visite, avec notre guide,  s’acheva dans l’entrée du Centre de Conférences Pierre Mendès-France.

Notre matinée se termina par un délicieux repas pris dans le restaurant réservé du Ministère.

Françoise GOCZKOWSKI

        

Crédit Photos : Jocelyne LASCOT, Françoise GOCZKOWSKI & Joël FAUCHEUX

cropped-logo_512.jpg

Foire de Domont 2017

Foire de DOMONT

Du Vendredi 22 au Dimanche 24 septembre 2017

Pour la 6ème année consécutive, l’Association Domontoise Franco-Polonaise (A.D.F.P.) vous donne rendez-vous sur son stand qui sera situé, comme les années précédentes sur le parking du Leader Price – 35, avenue Jean Jaurès , afin de vous faire connaître ses activités : sorties, visites, voyage en Pologne, soirées conviviales d’initiation à la langue polonaise.

Vous y trouverez également notre restauration polonaise dès vendredi  22 au soir à partir 18h30, où vous pourrez déguster des plats typiquement polonais (pierogis, bigos, boudin, saucisses, pâtisserie et bière polonaise). Un menu enfant sera proposé. Vous pourrez, bien sûr, emporter ces plats et acheter des produits polonais sur notre stand d’épicerie polonaise. La restauration est ouverte également samedi 23 midi et soir et dimanche 24 midi.

   

Venez nombreux nous rencontrer et déguster les spécialités culinaires polonaises.

 

A bientôt, l’équipe de l’A.D.F.P.

cropped-logo_512.jpg

Sortie AMIENS & NAOURS

 

02 septembre 2017

 

Vous voulez vous balader à travers les hortillonnages d’AMIENS ?

Alors embarquez avec nous à bord d’une barque à cornet lors de notre sortie du samedi 02 septembre 2017 et découvrez ce merveilleux endroit. Les hortillonnages s’étendent sur 300 hectares de petits ilots et sont sillonnés par 65 km de canaux. Ces anciens marais ont d’abord été exploités pour la tourbe puis pour les cultures maraichères. C’est aujourd’hui un « site préservé », à 2 pas du centre-ville où faune et flore jouissent d’un espace calme et protégé.

Après 45mn de circuit, nous avons pris un excellent repas au restaurant « le Quai » à AMIENS, avant de reprendre la route pour une visite audio-guidée de la cité souterraine de NAOURS.

Durant des siècles, la Picardie connait de nombreuses guerres et invasions. Les carrières de craie vont alors servir d’abris pour les habitants et leurs biens, jusqu’à devenir de véritables souterrains refuge  appelés « muches ».

La cité souterraine de NAOURS (33 m sous terre) entièrement creusée à la main de l’homme, est constituée de 25 galeries et 300 chambres. Occupée depuis le Moyen-âge et jusqu’au 17ème siècle, le souterrain tombera dans l’oubli avant d’être redécouvert en 1887 par l’Abbé DANICOURT. La cité devient dès lors une curiosité très prisée, notamment pendant la 1ère guerre mondiale. De nombreux soldats alliés au repos découvriront le site et y laisseront par milliers des traces qui font du lieu la plus vaste concentration de « graffiti grande guerre » connue à ce jour.

Après cette visite, nous avons repris le chemin vers DOMONT, encore un peu plus riche en savoir !

Carole LÉTON

  

 

 

 

   

Crédit Photos : Corinne & André DEMBSKI

cropped-logo_512.jpg

Barbecue 2017

Barbecue au parc des Fauvettes de Domont

le 18 juin 2017

Nouvel endroit pour notre 4ème barbecue, installé pour l’occasion au stade des Fauvettes à DOMONT, pendant le Festival de l’été de la ville.

Toujours aussi convivial, nous avons accueilli 60 participants qui ont pu déguster Kir, crudités, charcuterie (commandée directement en Pologne), brochettes, merguez, saucisses polonaises, plateau de fromage, salade, gâteaux polonais et français, boissons à volonté, sans oublier le petit verre de vodka (avec modération).

Une surprise attendait nos convives à 15 h, en effet nous avons fait venir le groupe polonais WICI d’Argenteuil qui nous a régalés avec des danses folkloriques polonaises et a invité des participants à venir danser avec eux, 4 membres du bureau s’y sont prêtés avec joie et tout le monde l’a fait sans complexe.

La barre a été placée haute cette année !!!

A l’année prochaine.

Carole LÉTON

      

Crédit Photos : Mairie de Domont, Carole LÉTON & André DEMBSKI

cropped-logo_512.jpg

Visite Ambassade de Pologne

AMBASSADE DE POLOGNE à PARIS

10 juin 2017

Le charme discret de l’Ambassade de Pologne

Lovée dans un renfoncement discret de la rue Saint-Dominique, non loin des Invalides, l’Ambassade de Pologne est peu connue. Tant extérieurement que par ses intérieurs, sa partie résidence vaut pourtant largement le détour.

Samedi matin 10 juin 2017, aimablement accueilli par l’attaché culturel par intérim, notre groupe d’une vingtaine de personnes a pu visiter avec lui ce bâtiment élégant et remarquablement entretenu.

Hôtel particulier à l’origine, il doit son nom d’Hôtel de Monaco à Marie-Catherine Brignole qui le fit construire par Alexandre-Théodore Brongniart, l’architecte du Palais de la Bourse à Paris, après son divorce d’avec le prince de Monaco. Terminé en 1777, il passa ensuite entre différentes mains, dont le maréchal d’Empire Davout et le banquier britannique d’origine néerlandaise William Williams-Hope qui y firent réaliser d’importants travaux et décorations.

Le 3 mai 1936, l’ambassade de Pologne y inaugure son nouvel emplacement, à la suite d’un échange avec la France pour libérer du terrain nécessaire à l’Exposition universelle de 1937.

Lieu d’histoire, la petite histoire y rencontre la grande. Ainsi quand la première journée de travail du tout nouvel attaché se déroule dans le bureau du général Sikorski, faute d’équipement encore connecté, et a pour objet un discours sur l’amitié franco-polonaise à travers la figure du général Faury. Bureau historique puisque le général Sikorski y travailla plusieurs semaines à partir du 30 septembre 1939 en tant que Premier Ministre du gouvernement polonais en exil.

Lieu de patrimoine, la diversité des marbres rivalise avec la richesse et l’excellente conservation du mobilier ou l’abondance des plafonds peints et dorures. Le salon bleu notamment dévoile un parquet en marqueterie faite de dix-huit essences de bois différentes.

Lieu vivant, ses salons comme le Salon Rose servent d’espaces de réunion, sa grande salle de lieu de réception, un autre espace de salle à manger, et sa salle de concert munie d’un piano accueille concerts ou conférences sur invitation. C’est là que joua Frédéric Chopin en 1832, lançant ainsi sa carrière de pianiste. Dans le hall, une réplique du tombeau du compositeur au cimetière du Père-Lachaise en rappelle d’ailleurs le souvenir.

Son petit jardin aux couleurs de la Pologne, blanc et rouge, sépare la résidence des espaces administratifs.

Pour ceux qui ont manqué la visite, sachez qu’elle n’ouvre que sur rendez-vous ou lors des Journées européennes du patrimoine. Pour ceux qui veulent un avant-goût ou au contraire un souvenir de leur visite, plusieurs documentaires existent sur YouTube, commentés par l’épouse du précédent ambassadeur de Pologne en France, Madame Aleksandra Orłowska, qui dit de ce lieu que « c’est notre plus belle résidence au monde, l’une des plus belles maisons à Paris » :

https://www.youtube.com/watch?v=YTdEF661cFE

https://www.youtube.com/watch?v=WoSKvcVaatE

https://www.youtube.com/watch?v=vSRWifj553w

Un livre retrace l’histoire de cette demeure : L’Hôtel de Monaco : la résidence de l’ambassadeur de Pologne à Paris (Flammarion, 2012).

On a envie de dire pour conclure que quand deux grandes nations se rencontrent, cela donne l’ambassade de Pologne et c’est beau. Tout simplement. Les Polonais peuvent être fiers de leur joyau parisien. La Polonia aussi.

Patrick Goczkowski

  

Crédit Photos : Jean OGIELA & Céline ETRILLARD

cropped-logo_512.jpg

 

Voyage 2017 « CRACOVIE – ZAKOPANE »

du 21 au 27 mai 2017

WYCIECZKA DO KRAKOWA I ZAKOPANEGO

OD 21 DO 27 MAJA 2017

 

Dimanche 21 mai 2017 : Attendus à l’aéroport de Cracovie par notre guide Lukasz Misiurkiewicz, nous arrivons à notre hôtel. Après une dépose rapide des bagages, nous partons prendre notre premier repas polonais dans un restaurant sur la Grand Place de Cracovie. Puis retour à l’hôtel où nous nous installons dans nos chambres.

Pierwszy dzień : niedziela 21 maja 2017
Nasz przewodnik – Łukasz Misiurkiewicz  przyjechał i czekał na nas na lotnisku w Balicach im.Jana Pawła II. Razem pojechaliśmy do naszego hotelu. Po zostawieniu bagaży  idziemy na nasz pierwszy polski posiłek w restauracji na Rynku w Krakowie. Posileni wracamy do hotelu i każdy z nas szykuje się na noc w pokojach.

 

Lundi 22 mai 2017 : Accompagnés de nos guides Lukasz Misiurkiewicz et Artur Kasza, en passant par la Barbacane, la Tour Saint-Florian et la Grand Place avec la Halle aux draps, nous partons à pied pour la visite du Kazimierz, le quartier juif de Cracovie. Nous traversons le quartier, passons devant le vieux cimetière juif et l’ancienne synagogue. Après le déjeuner pris dans un restaurant juif nous avons quartier libre pour visiter à notre choix Cracovie. Beaucoup d’entre nous découvrent la vieille ville en calèche.

Drugi dzień : poniedziałek 22 maja 2017
W towarzystwie naszych przewodników: Łukaszem Misiurkiewicz i Arturem Kasz zwiedzamy Barbakan, wieżę  św. Floriana oraz Rynek gdzie znajdują się Sukiennice. Następnie udajemy się w stronę Kazimierza, żeby zwiedzić żydowską dzielnice Krakowa. Przechodząc  przez tę dzielnicę widzimy stary żydowski cmentarz oraz synagogę.
Zjedliśmy obiad w żydowskiej restauracji a potem mieliśmy czas  wolny –  parę  godzin, który każdy z nas spędzał  jak chciał. Część z nas zwiedziła Stare Miasto dorożką.

Mardi 23 mai 2017 : Nous partons pour une nouvelle visite à pied de la ville avec Magda, notre guide. Sur la Grand Place, après avoir entendu le sonneur avec sa trompette et écouté les explications de la légende  nous partons pour le Wawel, haut site historique de la ville. Nous visitons le château et la basilique. Après le déjeuner, pris dehors dans une cour intérieure, nous poursuivons notre visite par le Palais épiscopal et l’Université de Jagellone (collegium Maius) avant de retourner sur la Grand Place pour visiter la Basilique Sainte-Marie avec son magnifique retable.

Trzeci dzień : wtorek 23 maja 2017
Idziemy na kolejną  pieszą wycieczkę po mieście z Magdą – naszą przewodniczką.
Na  Rynku wysłuchaliśmy hejnału  zagranego na trąbce na najwyższej wieży Bazyliki Mariackiej.  Wysłuchaliśmy historii związanej z wykonywaniem tego hejnału.
Następnie poszliśmy w kierunku  Wawelu – do ważnego historyczne miejsce tego miasta.
Zwiedziliśmy zamek i Bazylikę.  Pogoda nam pozwoliła zjeść obiad  w restauracji na wolnym powietrzu w ogródkach. Po posiłku  poszliśmy zwiedzić Pałac Biskupów i Uniwersytet Jagielloński. Następnym punktem wycieczki był powrót na Rynek , żeby zwiedzić Bazylikę Mariacką ze słynnym ołtarzem Wita Stwosza.

Mercredi 24 mai 2017 : Nous quittons l’hôtel en car pour visiter la mine de sel de Wieliczka, située à quelques kilomètres de Cracovie. Après avoir descendu 360 marches, parcouru des galeries, nous avons pu admirer tout au long de notre parcours souterrain des sculptures en sel, des petites chapelles, des lacs souterrains et surtout la splendide Chapelle de Sainte-Kiga, toute en sel (du sol au plafond, reliefs, statues ou sculptures et même lustres). La visite s’achève par la remontée par un authentique ascenseur minier. Après le déjeuner nous partons en car pour Zakopane, station montagnarde au sud de la Pologne. La journée se termine dans un restaurant typique, avec musique et danses. Certains d’entre nous ont eu le plaisir d’être invités à danser.

Czwarty dzień : środa 24 maja 2017
Opuszczamy hotel i jedziemy autobusem do kopalni soli w Wieliczce – kilkanaście  kilometrów od Krakowa. Zwiedzanie rozpoczynamy  zejściem po 360 stopniowych schodach w dół. Spacerowaliśmy  galeriami a przy okazji mogliśmy podziwiać przez całą naszą podziemną  trasę różne solne rzeźby, kapliczki oraz podziemne jeziora. Szczególną uwagę zwróciliśmy  na  wspaniałą kaplice św. Kingi. Z różnej soli wykonane są od podłogi do sufitu: płaskorzeźby, statuy i rzeźby a nawet żyrandole. Wizyta kończy się wyjściem za pomocą autentycznej windy górniczej. Po obiedzie jedziemy autobusem do Zakopanego, które jest ośrodkiem  górskim w południowej Polsce. Dzień kończy się w góralskiej restauracji z muzyką i tańcami. Niektórzy z nas mieli przyjemność być zaproszeni do tańca.

 

Jeudi 25 mai 2017 : La journée débute par un très mauvais temps. Le brouillard et la pluie nous empêchent de monter en funiculaire sur le Mont Gubałówka. Mais la région ne manque pas d’atouts. Après avoir vu la petite chapelle Jaszczurowka, nous visitons une fromagerie artisanale d’oscypek où nous goûtons ce fromage typique. Puis nous passons par Chochołówie, village montagnard, avec la visite de l’atelier d’un sculpteur local de bois, JanZieder. Après avoir déjeuné à Kościelisko, le car nous ramène à Zakopane. Temps libre l’après-midi. Beaucoup d’entre nous se sont promenés dans le marché artisanal très typique. La journée  finit par un diner avec orchestre.

Piąty dzień : czwartek 25 maja 2017
Dzień ten wita nas bardzo złą pogodą. Mgła i deszcz uniemożliwiają nam dojechać na Gubałówkę kolejką linową. Ale w temu regionowi  nie brakuje atrakcji. Po obejrzeniu kapliczki w Jaszczurowej, zwiedzamy fabrykę sera gdzie produkuje się tradycyjne oscypki – typowy ser dla tego regionu, które możemy skosztować . Następnie przejeżdżamy przez Chochołów – kolejna górska miejscowość i zatrzymujemy się u Jana Zieder – miejscowego rzeźbiarza w drewnie. Po obiedzie zjedzonym w Kościelisku  autobus odwozi nas z powrotem do Zakopanego. Mieliśmy wolny czas przez całe po południu. Wielu z nas chodziło po bardzo typowym rzemieślniczym rynku oraz zwiedzało słynne Krupówki. Dzień zakończył się na kolacji z orkiestrą.

 

Vendredi 26 mai 2017 : La pluie a cessé et le brouillard qui s’est déjà en partie dissipé permet de voir les montagnes environnantes. Et nous voilà partis pour ce que nous attendons tous : la descente de la rivière Dunajec (entre la Pologne et la Slovaquie) sur des radeaux de bois. Nous avons tous apprécié ces deux heures, admiré les différents sites qui s’offraient à nous (gorges, Mont Try Korony, pics rocheux,…). Nous retrouvons notre car au débarcadère de Szczawnica qui nous transporte à Niedzica. Après le déjeuner visite libre du Château de Dunajec, dominant le lac artificel de Czorsztyn, créé par la construction d’un barrage. Puis retour à Cracovie et dernier repas dans un restaurant situé sur la Grand Place, toujours aussi animée.

Szósty dzień : piątek 26 maja 2017
Deszcz przestał padać a mgła częściowo się rozpraszana co pozwala widzieć okoliczne góry.
Jedziemy w miejsce , na które wszyscy oczekują od początku wycieczki- spływ Dunajcem  (między Polską i Słowacją) na drewnianych tratwach. Wszyscy jesteśmy zadowoleni z tych dwóch godzin spędzonych na spływie – podziwialiśmy różne miejsca widoczne (wąwozy, Górę Trzech Koron, skaliste szczyty, …). Autobus czekał na nas przy pontonie w Szczawnicy i pojechaliśmy do Nidzicy. Po zjedzeniu obiadu zwiedzaliśmy zamek Nidzica bez przewodnika. Z tego zamku jest widok na sztuczne jezioro Czorsztyńskie, które zostało utworzone podczas budowy zapory. Następnie powrót do Krakowa i ostatni posiłek w restauracji na Rynku gdzie zawsze jest dużo ruchu.

 

Samedi 27 mai 2017 : C’est notre dernier jour. Notre groupe se sépare en deux. Le premier part pour se rendre sur le site du camp de concentration d’Auschwitz. Le second visite le Musée de l’usine Schindler, qui retrace la vie des habitants de Cracovie pendant la seconde guerre mondiale. Puis nous nous retrouvons tous à l’aéroport pour le retour, enchantés de ce merveilleux voyage et prêts à repartir.

Siódmy dzień : sobota 27 maja 2017
To jest nasz ostatni dzień. Nasza grupa jest podzielona na dwie części.
Pierwsza część jedzie do byłego obozu koncentracyjnego w Oświęcimiu.
Druga część idzie zwiedzić Muzeum Fabryki Schindlera, które  pokazuje życie mieszkańców Krakowa w czasie II wojny światowej.
Wszyscy spotykają się na lotnisku na powrót –  zadowoleni z tej wspaniałej podróży i gotowi do następnej za rok.

             Françoise GOCZKOWSKI.

 

 

 

  

  

Crédit photos : Carole LÉTON & Jacques CZIERPKA

 

cropped-logo_512.jpg

 

PARIS – Les Passages Couverts

le 13 mai 2017

C’est  avec  une  immense  joie  que  nous  avons  retrouvé notre  guide-conférencier M. Serge LACAZOTE pour découvrir le charme unique des passages couverts de PARIS.

Premiers pas : la rue Montorgueil, visite de l’église Sainte Eustache, le Palais Royal, les passages du Bourg l’Abbé, du Grand Cerf, Vero-Dodat, Jouffroy, Verdeau etc… pour finir par le passage des Panoramas.  Nous avons vite été transportés au XIXè siècle grâce aux anecdotes et aux explications historiques de notre guide.

Après un déjeuner rue Cadet, c’est à pied que nous avons regagné la Gare du Nord, sous un beau soleil !

Carole LÉTON

                                                         

 

cropped-logo_512.jpg

 

Sortie LOUVRE-LENS

Sortie LOUVRE-LENS & la Base 11/19

le 22 avril 2017

C’est par une matinée pluvieuse que nous sommes arrivés au Musée du LOUVRE-LENS, mais c’est avec les yeux remplis de merveilles que nous sommes repartis, après la visite guidée de la « galerie du temps », où nous avons voyagé au travers des œuvres d’art, de l’Antiquité aux Temps Modernes en passant par le Moyen-âge.

Après un copieux déjeuner de spécialités Chti, nous sommes allés visiter la Base 11/19 qui nous a offert une vision quasi complète de ce qu’était un site minier en activité et nous en avons appris beaucoup sur la vie des mineurs et de leur famille.

Au retour, nous nous sommes arrêtés à la Nécropole Nationale de Notre-Dame-de-Lorette à SOUCHEZ, qui est un cimetière militaire et un mémorial français où reposent environ 45 000 combattants. Sur l’anneau de la mémoire figurent les noms de 600 000 soldats tombés sur le sol du Nord et du Pas-de-Calais entre 1914 et 1918.

Puis petite halte au monument « Aux Volontaires Polonais » à NEUVILLE-St-VAAST.

C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons repris le chemin du retour, certains participants bien décidés à revenir dans cette région des Hauts de France si riche en histoire !!

Carole LÉTON

    

 

  

cropped-logo_512.jpg